Dilluns de cinema en VOS: Dilluns 16 de març, “Week-ends”

Week-ends

(2014 – 94 minuts)

week-ends-image-0_Alliance_Française_de_Sabadell

“A rebours du Week-end (1967) de Jean-Luc
Godard, qui annonçait de manière farcesque et
sanglante le carambolage de l’ordre bourgeois
sur la route d’une résidence secondaire jamais
atteinte, Anne Villacèque procède à pas feutrés,
en se focalisant justement sur la période du
week-end. Sa mise en scène procède autrement
dit d’un dispositif qui consiste à filmer l’évolution
de la situation sur un an à partir des seuls
week-ends normands. Deux conséquences
notables à ce choix : des ellipses qui dégraissent
le film des pesanteurs de la chronique et une
unité de lieu qui lui confère une dimension quasi
expérimentale, pour une oeuvre qui privilégie par
ailleurs une parfaite lisibilité narrative. Il y aurait
aussi à souligner l’ironie de situer sur les lieux
mêmes de la discrète pérennité d’une classe
sociale le spectacle de sa précarité. (…)
Le résultat est très appréciable. Il donne un film
sec, juste, drôle et tragique à la fois,
formidablement attentif à ces mille détails qui
accusent la vérité des êtres, des lieux, des
rapports qu’ils entretiennent. (…) Tout cela
s’écoule avec fluidité, formidablement interprété,
et guidé par une voix off où s’entend une
certaine réminiscence du cinéma de François
Truffaut. Le miracle est que ce romanesque
s’accorde avec la lucidité sarcastique qui est
celle de la réalisatrice. Cela fait en tout cas un
bien beau film, dont on ne dira évidemment rien
de la (terrible) fin, sinon que l’interprétation
inopinée, par l’acteur allemand Ulrich Tukur,
d’une goualante de Fréhel sur la cruauté du
temps qui passe devrait lui valoir l’ordre du
Mérite.”
Jacques Mandelbaum, Le Monde

week-ends-image-1_Alliance_Française_de_Sabadell

Anne Villacèque y Sophie Fillières, compañeras de escritura en E-Love, vuelven a trabajar juntas en el guion de Week-ends, cuya historia está ambientada en dos casas de campo que se encuentran una al lado de la otra y están habitadas por dos parejas amigas desde hace treinta años: por un lado, Ulrich (Tukur) y Sylvette (Lvovsky) y sus tres hijos, y Jean (Gamblin) y Christine (Viard) y sus tres hijos, por otro. Un fin de semana tras otro los amigos comparten las compras, los proyectos y los paseos. Los almuerzos se estiran, las caballas a la plancha, los pucheros, el jardín, el tiempo, los niños que crecen, que vienen menos con sus padres, que quieren irse… hasta que una mañana, bruscamente, Jean decide abandonarlo todo para siempre.

Week-ends es una producción de Nicolas Blanc, asociada por tercera vez con un largometraje de Villacèque, con la participación de Canal+ y Ciné+ y el apoyo de la región Alta Normandía, Banque Postale images y SofiTVCiné.

week-ends-image-2_Alliance_Française_de_Sabadell

Anuncis

Deixa un comentari

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

Esteu comentant fent servir el compte WordPress.com. Log Out / Canvia )

Twitter picture

Esteu comentant fent servir el compte Twitter. Log Out / Canvia )

Facebook photo

Esteu comentant fent servir el compte Facebook. Log Out / Canvia )

Google+ photo

Esteu comentant fent servir el compte Google+. Log Out / Canvia )

Connecting to %s